CYCLE D’ETUDES TANACHIQUES No 6.

by Rony Akrich
0 comment

Chapitre 22 verset 1

וַיְהִי, אַחַר הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה

Vayehi a’har hadevarim haeleh vehaElohim nissa et-Avraham vayomer elav Avraham vayomer hineni.

וַיְהִי, אַחַר הַדְּבָרִים הָאֵלֶּה

Vayehi a’har hadevarim haeleh

Et il arriva après les événements précédents

Nous étudierons beaucoup cette expression : Que s’est-il passé avant ? Est-ce une simple indication de succession, avant et après, dans l’ordre des événements ? Ou bien s’agit-il ici du principe d’une relation de cause à effet ? Ce qui s’est passé avant est cause de ce qui se passe maintenant, la mise à l’épreuve d’Abraham ?
Le texte est très clair : « Et Dieu éprouva Avraham » !
C’est une épreuve pour Avraham. Ce n’est pas du tout une épreuve pour Isaac. Vous avez du remarqué, j’y reviendrais, que Isaac est prêt à ce qui est censé arriver si Dieu n’intervient pas. Il n’y a aucune allusion dans le récit à ce que Isaac résiste ou bien ait un doute.
Maharal analyse dans son commentaire de la Mishnah du 5ème chapitre des Pirqey Avot il y dit :

« Abraham a été 10 fois mis à l’épreuve, Aqedat Its’haq en est la dixième. Et il les a toutes surmonté ».
Il y a eu 10 épreuves. La première étant la sortie d’Our-Qasdim, la 9ème étant l’expulsion de Hagar et Ishmaël, la 10ème étant la Akédat Its’haq – la ligature d’Is’haq. Il y a deux enseignements-là : il fallait qu’Avraham traverse les 10 épreuve et les surmonte.

« Ce qu’il a fait, il les a réussi. C’est pour te faire connaître le prix qu’a Avraham aux yeux de Dieu puisque la Torah raconte ces 10 épreuves ».
(Cf. la Mishnah de Avot et la liste des 10 épreuves dans le commentaire de Rashi — et en particulier dans le Derekh Ha’Hayim le commentaire du Pirqey Avot du Maharal)

Nous savons par une Guémara (Sanhedrin 107b) que les 3 Patriarches ont été mis à l’épreuve chacun dans l’ordre de sa vertu propre. Il fallait savoir – et c’est cela la difficulté, est-ce que Dieu ne le savait pas ? on y reviendra — il fallait savoir si Avraham est capable d’être le Tsadik de la Midat Ha’Hessed, Its’haq le Tsadik de la Midat HaDin et Yaaqov le Tsadik de la Midat haEmet.
Quoiqu’il en soit, on voit que la mise à l’épreuve vient de la Midat haDin, elle vient de Dieu qui réclame le rachat de l’être qu’il a donné en don à la Création. C’est là le Dieu d’Isaac.
Le Dieu d’Abraham, c’est le Créateur qui donne l’être à priori de toute acquisition de mérite qui ne vient qu’à postériori de la naissance.
Nous avons là deux expressions dans les attributs essentiels du Créateur parmi les treize attributs de l’unité de Dieu.

Related Videos