« UNE SOCIETE FRATERNELLE COMME PROJET DIVIN » Rony Akrich (fondateur du « cafe daat » a Jerusalem)

by Rony Akrich
0 comment

Le livre de Béréchit, clôturé la semaine dernière, avait été le théâtre de multiples luttes fratricides : de Caïn et Abel jusqu’à Yossef et ses frères, en passant par Its’hak et Ichmaël, Yaacov et Essav : force est de constater qu’une profonde division régnait dans les fratries des familles fondatrices du peuple d’Israël qu’il n’y a pas eu beaucoup d’amour ni même de respect dans les fratries des pères fondateurs du peuple d’Israël.

Related Videos