A PHILLIPE ELIAHOU BEN PNINA zal « BERESHIT CH 31″ LES TERAFIM PUIS L’ ANTISEMITISME » Rony Akrich

by Rony Akrich
0 comment

Les érudits modernes se concentrent sur la manière dont elle a dissimulé les teraphim: elle utilise sa menstruation, symbole ultime de sa féminité (et donc de son impuissance chez les hommes), comme moyen de subvertir l’autorité masculine.
Jacob représente les minorités et les petites nations du monde entier. Jacob est le refus de laisser les grandes puissances écraser quelques-uns, les faibles, les réfugiés. Jacob refuse de se définir comme un esclave, la propriété de quelqu’un d’autre. Il maintient sa dignité intérieure et sa liberté. Il contribue à la prospérité des autres, mais il fait échec à toute tentative d’exploitation. Jacob est la voix qui dit: Moi aussi je suis humain. Moi aussi j’ai des droits. Moi aussi je suis libre.

Related Videos