Plus de doute, c’est Israël qui….

by Rony Blog
0 comment

Lorsqu’il est question d’Amalek, il n’est guère suffisant de nous souvenir: il nous faut également tirer les leçons de la provocation guerrière d’Amalek et nous engager à ne jamais cesser ce combat titanesque entre les forces du mal, symbolisées par lui, et celles du bien et de la Lumière qui définissent Israël.
C’est sans aucune raison apparente et de manière sournoise qu’Amalek nous a agressés alors que nous étions épuisés par des siècles d’esclavage et par les événements tragiques liés à la sortie d’Egypte. De surcroît, il n’a pas livré bataille contre l’ensemble du peuple, mais seulement contre les plus faibles, ceux qui doutaient de leur bon et juste droit d’être libre et formaient l’arrière-garde des enfants d’Israël.
Derrière cet affrontement physique quasi permanent dans l’Histoire entre le peuple d’Israël et Amalek, se dissimule un combat d’une autre dimension, plus spirituel, plus cosmique que tous les autres conflits opposant les peuples. Il est le père, l’engendreur de l’antisémitisme dont nous avons souffert pendant tout notre exil.
Partout où le peuple juif est passé pendant son long exil, il n’a apporté que bonheur et prospérité, offrant sa science au service des nations, leur permettant chaque fois de se hisser au rang des grandes puissances de la terre, et pourtant jamais leurs habitants, dans leur grande majorité, n’ont cessé de nous haïr.
Pour Maïmonide, l’antisémitisme est avant tout la manifestation de l’opposition des nations à l’Eternel, mais comprenant qu’il est impossible de lutter contre Dieu, ces mêmes peuples se retournent contre le dépositaire de sa parole sur terre: le peuple d’Israël! C’est lui qui permet à la moralité universelle d’éclairer le monde. Pourquoi sommes-nous alors l’objet d’une haine si profonde?
Cette question est longuement évoquée par le Rav Kook dans Orot Israël:  » jusqu’au jour de la délivrance finale, nous n’aurions enseigné au monde que des devoirs de moralité et de justice de source divine. Mais le monde ne veut pas accepter ces devoirs et ces obligations, et même s’ il les accepte, il conserve dans son cœur une profonde aversion contre le peuple qui a éveillé sa conscience à ces devoirs, ne lui permettant plus de donner libre cours à ses instincts barbares … Mais lorsque la véritable Lumière se répandra sur le monde, l’humanité reconnaîtra l’importance de la contribution du peuple juif, et comprendra que cette voie qui lui est offerte est celle d’un vrai bonheur et d’une vie pleine et saine. Alors cette haine se transformera en amour sincère ».
Ceci n’est pas sans nous rappeler certains propos du philosophe allemand Nietzsche qui disait à sa manière: « Non seulement le peuple juif a engendré la moralité dans le monde occidental, mais il a également provoqué une aventure romantique entre ce monde occidental et la moralité ».
Toutes les théories et les agissements des disciples d’Amalek ont pour but de lutter contre les valeurs morales défendues par le peuple d’Israël. Cette guerre contre ses détracteurs-destructeurs sera et ne sera seulement qu’après avoir révélé l’être Hébreu qui est en lui, et lui seul affirmera avec certitude ce qu’il est et doit devenir pour ces lendemains promis et assurés.
vidéos/cours/rony sur :
http://www.ronyakrich.com/blog
http://www.machonmeir.net/french

 

 

 

 

 

 

Related Videos