REVOLTE ET RESPONSABILITE

by Rony Blog
0 comment

 

Les réjouissances de « Lag Baomer », le trente-troisième jour du compte de l’Omer, sont généralement liées au nom du notoire chef d’Israël Bar Kokhba, qui agença et dirigea la révolte juive contre l’occupant romain, 62 ans après la destruction du Second Temple. Si vaillant qu’il fût, ce soulèvement échoua.
Maïmonide nous prévient contre certains commentaires erronés du messianisme. Selon lui, la venue du messie ne constituera pas forcément un événement seulement miraculeux: «Qu’il ne te vienne pas à l’esprit que le messie accomplira des miracles, bouleversera l’ordre du monde et ressuscitera les morts. Il n’en est rien» (Lois sur les Rois, XI, 3). L’ère messianique pourra très bien se distinguer par une série de miracles, mais elle pourra pareillement se faire de la manière la plus spontanée: dans l’absolu, on peut avoir affaire à un messianisme sans miracles, et à des miracles sans messianisme.
Rambam arbore une preuve à l’appui de ses déclarations, en se référant justement à l’exemple de Rabbi Akiva, qui, tout en ayant été l’un des piliers de la sagesse juive de l’époque, n’en resta pas moins le principal lieutenant de Ben Koziba, – nom originel de Bar Kokhba, assurant qu’il était bel et bien le roi messie. Après la ruine du Second Temple, ce révolté avait employé toute son énergie à organiser la renaissance nationale du peuple juif qui venait de perdre son indépendance: il se sentait responsable et désirait conduire Israël vers la Rédemption.

Une société instruite est ainsi faites d’individus qui ont une perception élevée et étendue de la responsabilité. Être responsable veut dire porter attention à l’égard de ce qui nous est confié et sur quoi nous devons veiller, depuis celle de l’enfant auquel nous devons nous consacrer jusqu’à ce qu’il devienne adulte, jusqu’au soin que nous accordons au-delà de notre famille, à notre voisinage et de là jusqu’à la Terre entière. La responsabilité suppose une connaissance des conséquences de nos actes au-delà de la recherche d’une satisfaction immédiate. Cela veut dire aussi avoir conscience que rien n’est contraire, que tout est complémentaire et que toute décision engage. L’éducation à la responsabilité débride les visées à courte vue de l’ego en leur offrant une perspective illimitée, elle invite chacun à prendre en main les rennes de son vécu et à octroyer une valeur d’être à tout ce qui rentre en relation avec notre propre existence. Elle donne à la clairvoyance une portée concrète dans l’action, en maintenant la flamme de la réflexion au cœur de toutes nos décisions.
Les grands sages de cette génération furent persuadés que ce guerrier farouche et audacieux était le messie tant espéré. Mais Ben Koziba fut tué et il s’avéra donc qu’il n’était pas le messie car un messie ne peut être mis à mort de la sorte. Son « je suis » portait en lui une conscience de soi, et la responsabilité de ses actes dans ce monde qui était le sien. Cette terre était a lui, elle était inséparable de l’être vivant. Quand il constata avec amertume dans quelle situation l’homme avait mis le pays, il ne put faire la sourde oreille et dire que cela ne le regardait pas. Il fit mieux que cela ; il se déclara responsable de tout ce qui arrivait !
Devant l’oppression du droit d’Israël, ce révolté réclamera le bon droit. La révolte est un souci de loyauté où l’homme se lève, sort de son inertie et de son indifférence afin d’affirmer la conscience d’un bien commun. La révolte ne doit pas être un mouvement d’appropriation égoïste, elle naît du déchirement moral de l’oppression dont l’autre aussi peut-être la victime et pas seulement soi-même. Le révolté a soif de probité, il cherche un idéal de justice qu’il ne connaît pas encore, mais auquel il aspire de toute son âme. La révolte est un mouvement qui ne sait pas encore vers quoi il se dirige, mais un élan qui dit non à l’injustice.
L’existence humaine suppose une totale implication à l’égard de soi-même, ai-je le droit de me défaire de mes responsabilités ? Puis-je dire que je ne suis pas garant de ce que nous sommes ? De quoi puis-je légitimement me sentir responsable ?
Suivez ces cours sur :
http://www.ronyakrich.mymuseum.tv
http://www.machonmeir.net/french

Related Videos