CYCLE D’ETUDES BIBLIQUES NO 5 AVRAHAM.

by Rony Akrich
0 comment

C’est mon père!

« Ecoutez-Moi, vous qui poursuivez la justice, vous qui recherchez l’Eternel! Jetez les yeux sur le rocher d’où vous fûtes taillés, sur le puits de carrière d’où vous fûtes extraits. Considérez Abraham, votre père, Sara, qui vous a enfantés; lui seul Je l’ai appelé, Je l’ai béni et multiplié. (Isaïe 51,1-2)

Abraham l’Hébreu sera donc le personnage biblique référant de notre identité, du « qui suis-je » et du « pourquoi ». La première chose que nous apprenons est que parents et enfants font partie d’une seule et même chaîne dont l’héritage spirituel reste une donnée commune. Un héritage pour le meilleur et pour le pire, surtout pour le meilleur si l’on s’identifie à la shunamite du prophète Elisha. Pour elle en effet, le meilleur, le « plus », consiste à pouvoir s’assoir au sein de son peuple et le pire serait donc à l’inverse, de se retrouver isolée de ce dernier. La descendance du patriarche est porteuse des qualités de celui-ci, de ses traits de caractères et de son choix. Il est l’homme de la foi, d’une confiance inébranlable et prêt au don de sa personne sans aucune tergiversation. Il s’agit, au-delà du temps et de l’espace, de la transmission d’une véritable génétique psychologique et spirituelle. L’Hébreu apparaît dans l’histoire comme celui qui refuse tout compromis y compris avec lui-même ; il est et sera l’affirmation d’une nouvelle identité, sans aucune aspiration à se séparer des peuples mais bien à faire valoir sa différence pour laquelle il voudra être reconnu et apprécié. Son choix il l’a fait librement, conscient de ses responsabilités et consentant à vivre les épreuves qui seraient les siennes. Il sort grandi de chacune d’entre elles et permet ainsi au peuple qu’il engendre non plus de pouvoir simplement traverser l’histoire mais de la transcender. Ceci n’empêchera pas cela, c’est-à-dire l’effort perpétuel et nécessaire pour les Hébreux à faire valoir l’essence de leur appartenance au projet divin.

Related Videos