HAFTARA EMOR AVEC NATHALIE SZERMAN ET RONY AKRICH

by Rony Akrich
0 comment

La haftarah est tirée d’Ezéchiel 44: 15-31.
Dans la haftarah pour Parashat Emor Ezéchiel prophétise sur les règles à suivre pour les prêtres qui serviront dans un Troisième Temple, à établir à une date ultérieure indéterminée et apocalyptique. Il précise que les prêtres doivent porter des vêtements spécifiques et qu’ils doivent garder leurs cheveux bien coupés. Ils ne peuvent pas boire de vin pendant qu’ils exercent leurs fonctions sacerdotales et il leur est interdit d’épouser des femmes divorcées ou veuves (à moins que la veuve n’ait été mariée à un prêtre).
Les prêtres décrits par Ezéchiel sont chargés d’enseigner au peuple d’Israël ce qui est sacré et ce qui est profane, ce qui est pur et ce qui est impur. Ils agissent en tant que juges pour le peuple, statuant selon la Torah. Il leur est interdit de s’approcher d’un cadavre à moins qu’il ne s’agisse du corps d’une personne appartenant à leur famille proche.
Enfin, Dieu stipule que les prêtres ne devraient pas recevoir une partie du pays en Israël. Dieu est leur part, et ils participent aux sacrifices et bénéficient de certaines des dîmes.
Dans Parashat Emor, Moïse explique les règles du sacerdoce telles que dictées par Dieu. Dans la haftarah, Ezéchiel fonctionne comme un messager entre Dieu et le peuple, donnant également les lois aux prêtres. Ces récits parallèles mettent l’accent sur l’idée de continuité à partir du temps de la Torah jusqu’aux derniers prophètes.

Related Videos