La Techouva

by Rony Blog
0 comment

  
Le repentir sincère n’est pas un simple devoir : il est la source même de tous les devoirs ! Se repentir implique une tension constante et perpétuelle de la personnalité vers le bien. D’une certaine manière, la Techouva constitue la conscience de l’effort.
Le repentir est une démarche constante. Certes, il existe dans le calendrier hébraïque des jours plus propices à la Techouva, comme Yom Kipour. Mais celui qui souhaite faire Techouva dans le courant de l’année trouvera toujours l’opportunité d’y accéder, avec la bénédiction divine. Dieu est toujours à l’écoute.
La Techouva constitue le dynamisme fondamental d’une personne autant que de la nation. Le monde et 1 ‘homme avaient été créés bien bas, mais grâce à la Techouva, ils pouvaient atteindre un niveau spirituel et moral très haut. Elle a donc le pouvoir de projeter l’homme des profondeurs obscures de l’être vers les sommets de la lumière.
Le Rav Kook confirme cette idée « La Techouva n’est pas seulement le passage du monde du mal vers le monde du bien. C’est également un passage du monde de la petitesse vers le monde de la grandeur. » Cette tension vers le bien illustre son potentiel: c’est précisément cette poussée ascensionnelle et dynamique vers le bien, qui travaille sans interruption. Or, ceci vaut aussi pour l’humanité entière dont la Torah nous dépeint pourtant les débuts tragiques et difficiles.
C’est également vrai pour la nation juive qui, après sa naissance, traverse de nombreuses crises. Et c’est aussi vrai pour l’Etat juif renaissant, qui doit surmonter encore beaucoup d’épreuves avant d’atteindre sa pleine maturité nationale. Et cela concerne évidemment l’être humain qui, tout en trébuchant parfois, progresse depuis son enfance vers la pleine réalisation de son être. Car même si on ne peut éviter de trébucher sur quelque obstacle, l’essentiel est, en fin de compte, de parvenir à surmonter l’épreuve.
Nous n’avons jamais fini de faire Techouva, il y a toujours place à davantage d’efforts et de progrès, quel que soit le degré de sainteté où nous nous trouvons au départ de l’enclenchement vers la Techouva. La Techouva est une symphonie inachevée qui nous fait aspirer toujours plus haut, à l’infini. Comment vivre et progresser dans un monde sans défi, sans difficulté ? C’est le prix de l’acquisition de la plénitude. Et la Techouva, en constituant notre défi permanent, nous y conduit pas à pas, avec certitude.
Il est nécessaire cependant d’être armé d’une dose importante de courage et de détermination pour s’engager dans cette voie qui est celle du bonheur, de la lumière et de l’espoir, pour le monde intérieur de l’individu, comme pour le monde universel. C’est également l’amour de la vérité et le désir d’être attaché à la volonté de Dieu qui constituent une garantie de bonheur pour l’individu et pour l’humanité tout entière. Celui qui possède une écoute attentive, entend clairement le tumulte de cette guerre universelle entre la lumière et l’obscurité. Il se renforce dans son propre combat intérieur, entre ses propres forces positives et négatives enfouies en lui. Lorsque chacun des êtres humains aura apporté son étincelle personnelle en contribuant au grand faisceau collectif de lumière, la clarté inondera l’univers.
 

Related Videos