SHULA KISHIK COHEN ESPIONNE A BEYROUTH » par Rony Akrich »

by Rony Akrich
0 comment

Dans le monde arabe, les gros titres proclamaient «Mort à l’espionne!» et « Mort à Shula Cohen », a-t-elle raconté. Beaucoup plus tard, le quotidien israélien Maariv a rapporté que le procureur dans son cas l’avait accusée de « secouer le berceau d’une main et de bouleverser le monde de l’autre ».
Condamnee a mort par pendaison, ses avocats firent appel et sa peine fut réduite à 21 ans de prison. Elle a ensuite déclaré que sa crainte restera dans les annees qui suivront sa peine d’avoir a subir le même sort qu’Eli Cohen, l’espion israélien en Syrie, qui fut pendu publiquement à Damas. Kishik-Cohen a déclaré qu’on lui disait depuis lors: « Si Eli Cohen est restée suspendue pendant trois jours, nous suspendrons Shula Cohen pendant une semaine. »

Related Videos