Une Princesse en Hebreu

by Rony Blog
0 comment

 

Nous avons l’habitude de rappeler à notre bon souvenir la collaboration sans faille des femmes d’Israël

Celles-ci ont fait bien plus que collaborer, elles ont très souvent pris et entrepris les rênes du devenir Hébreu

L’épisode de la sortie d’Egypte est un exemple probant où la foi et l’initiative permirent au peuple d’entrevoir les lueurs de l’espérance rédemptrice

Le miracle de Pourim est intimement lié aux personnages de Mordechai, »le juif » et d’Esther, laissant cette dernière occuper une place prépondérante sur le devant d’une des scènes les plus dramatiques de notre histoire

Son rôle reste unique, cette femme est seule mais seulement elle peut renverser les projets de solution finale tramés dans les vissicitudes de l’exil babylonien

À sa manière, Esther, dépasse ces héroïnes du printemps de la liberté en Égypte mais tout aussi, une Yaël contre un Sissra

La situation des juifs au sein de l’empire perse se dégrade et ce n’est pas sans nous remémorer une autre époque

Ici, à Suze, un homme et une femme se font face et détiennent entre leurs mains l’avenir du peuple

C’est sur cette balance de la chronique humaine, qu’Esther va pouvoir donner toute sa dimension à l’être créé

Non, D’… ne s’est point mis a l’écart, mais bien plus, il aspire a ce que sa volonté ineffable  permette aux enfants d’Israël de participer à la délivrance en quelque lieu ou temps

Cette jeune et belle femme va pénétrer l’antre royal en y épousant le maître de séant et se retrouver ainsi, au sein du drame qui se tisse

Comprenant et acceptant ses responsabilités, elle va, à contre courant, créer et provoquer les événements qui entraîneront Aman vers sa perte totale

La reine Esther  ne fait pas parler d’elle, ni roueries ni intrigues, aucun secret d’alcôve si ce n’est avec Mordekhaï

Elle est secrète et réservée, ne dévoile ni ses origines ni son peuple

C’est justement cette ascendance liée à son ancêtre Benyamin qui va lui permettre, naturellement, de garder le silence

La pierre qui représente cette tribu sur le pectoral du « grand Cohen » porte le nom de « yesh pé » ce qui veut dire qu’il y a une bouche

Hadassa-Esther sait causer mais aussi tenir sa langue lorsqu’il le faudra

Face aux mœurs dépravés de cette civilisation, elle sait tenir son rang de princesse des Hébreux ou pudeur et retenue sont de rigueur

Elle était donc très noble bien avant de se voir octroyer le titre impérial persan car, aussi, descendante du roi Shaul

Ce dernier  faillit à sa mission face à Amalek, entraînant Israël vers des souffrances insoupçonnables là ou Esther allait intervenir et bouleverser le temps

Elle redore le blason de la maison familiale en rendant ses lettres de noblesse à un peuple devenu « communauté juive » et qui, grâce à son action, retrouvera bien plus tard, le chemin du foyer ancestral

Autre titre pour cette égérie biblique, celui de prophétesse combattante emplie de courage et de sagacité

Prête au sacrifice suprême, le don de soi, Esther ne se fie pas au miracle possible car elle sait de par l’enseignement reçu chez Mordekhaï que lors de situation critique, l’homme a le devoir d’agir

Notre foi et notre confiance en D’… nécessitent notre pleine intervention et ce jusqu’à la mort lorsqu’il s’agit de sauver Israël

Il n’y a aucune contradiction, bien au contraire, dans cette manière de penser et de faire comme nous l’enseigne l’épisode épique et pathétique de la traversée de la mer des joncs

Le Rav Kook écrit dans l’un de ses ouvrages (mishpat cohen) que la voie suivie par Esther depuis ce jour ou elle fut choisie et prise au palais dépasse le seul don de soi

Devenue le sujet de son histoire et non plus le simple objet, elle va provoquer, inciter et s’engager jusqu’à perdre son première amour, son mari, Mordekhaï

Pour permettre la survie du peuple, de l’ensemble, il faut quelquefois faire de nombreux sacrifices

Esther est une héroïne parce qu’elle l’accepte et se consacre à confirmer que les drames et les tragédies de l’histoire ne peuvent en aucun cas ni d’aucune manière contrecarrer les desseins divins

Il est possible de retarder le moment où le projet sera finalisé mais jamais au grand jamais il ne sera possible de démentir l’éternité d’Israël

Si à pourim nous avons l’habitude de mettre des masques, voila bien une femme qui dans des circonstances critiques parvient à ôter le sien, celui du paraître

Elle réussira pour elle même mais aussi pour le peuple en exil à faire valoir sur le visage humain, la lumière divine

Related Videos